INTERET DE LA CULTURE-TRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION DU PIMENT : piment sec et frais, une opportunité entreprenariale …

Ecrit par groupebellomar

Le octobre 16, 2011

 Le piment est un fruit très aromatique utilisé comme épice. C’est un aliment de base largement consommé dans beaucoup de pays tant au Cameroun qu’en Occident, et notamment pour parfumer le chocolat. Le piment peut aussi servir à fabriquer un puissant insecticide naturel. Il fut importé de l’Amérique du Sud par Christophe Colomb. Le terme “piment” désigne indistinctement la plante, la gousse, les graines, les épices et les condiments qui sont tirés de ce fruit. De la même famille que les poivrons, on dit que plus le piment est petit, plus il est explosif. Il doit son goût à un composant, la capsaïcine, qui agit violemment sur les papilles gustatives. Pourtant,au-delà de cette force et de cette chaleur, il réserve la surprise d’une palette de saveurs subtiles et très variées : elles peuvent être fruitées,boisées, fumées, fleuries, fraîches. Le piment appartient au genre Capsicum, de la famille des solanacées. Il est utilisé pour la préparation des conserves (légumes cuits, entiers ou en lanières), et à la transformation en condiments.Les piments séchés et moulus donnent le paprika à base de piment doux, ils entrent dans la composition du curry, du tabasco, de la harissa, du pili-pili africain. Les Aztèques avaient déterminé trois catégories pour classer les piments : « brûlant », « très brûlant » et « brûlant à se sauver en courant ». On compte cinq variétés de piment : capsicum baccatum, capsicum chinense, capsicum frutescens, capsicum pubescens et Capsicum annuum. Toutes ces variétés sont cultivées au Cameroun. C’est un fruit riche en vitamines B1, B2 et C. Contrairement à ce qu’on dit, le piment n’est pas néfaste dans le système gastro-intestinal. Au contraire, il est à la base de la découverte de la vitamine C, il en contient environ 200mg/Kg, il recèle des vertus médicinales. Il stimule l’appétit, facilite la sécrétion gastrique et intestinale. C’est un anti-inflammatoire (traitement d’abcès,furoncles, panaris). Les cataplasmes de piments soignent les contusions et les rhumatismes.Les piments ont des vertus antiseptiques, antiasthéniantes (lutte contre la fatigue), aident à soigner les affections pulmonaires. Moyennant certaines précautions, on peut les cultiver sous des climats océaniques, voire continentaux.

Le Cameroun est réputé pour sa diversité climatique, géographique et écologique. Leur température de développement optimum est de 24°C. La végétation stoppe en dessous de 8°C mais est déjà très lente à 12°C ; au dessus de 35°C, leur photosynthèse et leur fructification sont réduites. Les piments sont exigeants en luminosité ainsi qu’en humidité de l’air (60%) et du sol (80%). Ils requièrent un sol (50 cm) profond,bien drainé, chaud et riche en humus et en matières nutritives facilement utilisables, avec un pH optimum neutre ou très légèrement acide, idéalement situé vers 6.5 à 7. La plantation aura lieu une fois que la température nocturne dépassera 12°C : de fin avril à juin sous des climats océaniques ou continentaux, éventuellement dès mi-avril en climat méditerranéen. On peut apporter une fumure d’entretien, mélange de compost et d’engrais 12-12-12, dans le fond du trou, et un mélange de terre et de compost dans le reste du trou,lors de la plantation. Pratiquer une cuvette au pied de la plante et arroser copieusement (au pied et pas sur les feuilles).

La production est en hausse et la consommation a fait un bond en quelques années. La production mondiale commercialisée de piments est de 10 millions de tonnes sur plus d’un million d’hectares. La consommation annuelle étant estimée à 30 000 tonnes et la production camerounaise du piment à 23 977,262 tonnes en 2007 soit un écart de 6022,738 tonnes qui constitue un véritable marché à saisir. La consommation annuelle minimale d’un camerounais est de 2 000g de piment l’an. Le marché local reste informel et embryonnaire, et il est acheté par toutes les couches sociales, les ménages, les restaurants, les hôtels, les professionnels, et les revendeurs. Il y’a une disponibilité des sources d’approvisionnement en matières premières et équipements, en ressources humaines. Ce secteur d’activité fait face à des difficultés à l’instar des problèmes d’acquisition des fertilisants et pesticides, à cause du coût élevé et la contrefaçon de ces engrais achetés qui ne garantit pas la qualité des plants cultivés ; l’occupation des terrains par des cultures concurrentes; le manque de débouchés et l’absence de prospection des fournisseurs et vendeurs ; le mauvais état des routes voire l’enclavement des zones à haut potentiel ; la faiblesse des capitaux ne permettant pas d’investir dans l’agriculture et l’insuffisance d’une action gouvernementale pour aider à l’exportation.

L’analyse de l’environnement est très favorable à des  projets de culture et de commercialisation de piments. En effet, il existe l’appui des mécènes internationaux comme le fonds international de développement agricole (FIDA), AAFEX (Association Afrique Agro Export) et CAPEX (Centre d’appui aux formalités à l’exportation) apportent un soutien concret à l’agriculture en général par un appui financier; de l’appui local au Cameroun à travers le PIAASI (Programme d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel), le PAJER-U(Programme d’Appui à la Jeunesse Urbaine et Rurale ), le FNE(Fond National de l’Emploi), le PDEA (Projet de Diversification des Exportations Agricoles du Cameroun). Le projet de culture et de commercialisation du piment frais et sec est hautement rentable, car avec un investissement de cinq millions huit cent cinq mille (5 805 000) francs cfa, et une superficie de 10 hectares on peut produire environ 1110 sacs de 40 Kg soit 4,4 tonnes de piment.

La culture et la commercialisation du piment s’avère être une opportunité d’auto emploi pour des jeunes en milieu rurale au Cameroun.

Par EBENYE AGON Lydia Annita et BELLA ODEN Gervais Martial

Vous pourriez aussi aimer…

19
Laisser un commentaire

avatar
19 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
prospingo
Invité
prospingo

le poivron du Bénin
C’est un aliment de base largement produire au Bénin et la production ne fait qu’accroitre chaque année. Si vous êtes producteur, commerçant international. Je voudrais bien collaborer avec vous pour les échanges entre pays. Nous somme une entreprise qui produise et commercialise ce produit parmi tant d’autres

Tewou
Invité
Tewou

Bonjour chers partenaires.merci de me prevenir si vous chercher un producteur engagé dans la production et la commercialisation du piment cayenne. Je dispose de terres fertiles ainsi que des semences et des groupes de producteurs en agri bio.

telba
Invité
telba

je suis togolais et je travaille dans la transformation du piment du piment .Je suis à la recherche de débouché.vous pouvez m’ecrire à l’adresse suivante:abletkossi@yahoo.fr

davisrael
Invité
davisrael

Bjrs à tous , je suis un jeune camerounais interéssé par l’agriculture j’ai déjà réalisé à fonds propres un hectar de cacao et au mois de mars 2015 je suis sur le point de me lancer sur la culture du piment avec déjà un hectar de terrain déffriché. Je suis propriétaire de vastes étendues de terrains et je suis à la recherche de PARTENAIRES dans les domaines sus cité et bien d’autres comme la banane plantain, le manioc, le macabo….Merci de me contacter sur mon mail davessam2@yahoo.fr ou au( 237) 242 041 849 .

rentewou
Invité

Merci de m’ecrire si vous chercher un partenairiat gagnant gagnant dans la production, transformation et commercialisation de piment long et tres piquant. Il s’agit de l’agriculture totalement biologique sur cent hectares. Je suis un togolais residant a notse a cent kilometre au nord de lome la capitale. Je me nomme TEWOU NOVISSI DODZI. Tel. 00228 90103870. Renetewou@gmail.com

ONG FIEDIS
Invité
ONG FIEDIS

BONJOUR CHERS TOUS, JE SUIS LE PRÉSIDENT D’UNE ONG DÉNOMMÉE FIEDIS (FEDERATION INTERNATIONALE D’ENTRAIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET L’INSERTION SOCIALE) QUI REGROUPE PLUSIEURS MEMBRES DONT LES JEUNES EN MAJORITÉ. NOUS AVIONS EN PROJET DE FAIRE DU VIVRIER (TOMATES, PIMENTS, GOMBOS, AUBERGINE, RIZ…..) AINSI, NOUS VOUDRIONS DES PARTENARIATS POUR LA FOURNITURE DES SEMENCES ET NOUS AIDER DANS LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS. NOUS AVIONS DES TERRES CULTIVABLES ET DU PERSONNEL PRET ET DISPONIBLE. VOTRE CONTRIBUTION SERA LA BIENVENUE ET PROFITER POUR ENCOURAGER TOUS LES JEUNES QUI VOUDRAIENT BIEN S’INVESTIR DANS CE MILIEU A SE JOINDRE A NOUS DANS LA GRANDE MARCHE POUR… Lire la suite »

gnaba
Invité
gnaba

je suis ivoirien et producteur de piment. j’avoue que cette culture est très rentable mais assez de boulot et sérieux dans la conduite de l’exploitation.j”encourage tous ceux qui s’y intéresse.

ghislaintamo
Invité

je suis etudiant camerounais soucieux de savoir comment faire les extrais de piment et faire un projet entrepreneurial pour l’introduir dans les habitudes de ma communaute et partout ailleure

JEAN-HILAIRE
Invité
JEAN-HILAIRE

Je suis Ivoirien; Je veux entrer en contact avec les Organismes et Entreprise qui sont intéressées par l’achat des piments. Veuillez indiquer les variétés de piment qui vous intéresseraient Voici mon E.mail: akahib@yahoo.fr.Attends réponses .Merci

Marijo
Invité
Marijo

je suis interessee aussi

ISRAEL
Invité
ISRAEL

Je suis un producteur en Côte d’Ivoire de piment, gombo, aubergine, salade, poivron, concombre, tomate. Je souhaite entrer en contact avec les organisations utilisant ces produits, en vue d’une collaboration. mon numéro mobile est le suivant: +22505709279 ou le +22502347668

oloufils
Invité

je suis un étudiant béninois je souhaite entrée en contact avec les ong qui sont dans la transformation du piment pour une collaboration voici mon mail : olou.francis@yahoo.fr et mon numéro : +22996505356

rdc
Invité
rdc

je suis congolaise de la RDC je souhaite entrée en conctact avec les ong qui sont dans la transformation de piment pour une collaboration voici mon mail:souzimaboti@yahoo.fr

groupebellomar
Invité
groupebellomar

Merci de votre mail, pourrions nous avoir un article à publier sur notre blog dans ce sens?
 
Martial Gervais ODEN BELLA
Consultant – Formateur
Administrateur – Délégué  :
Représentation : SILVER MILLENIUM (BULGARIE),RICOCHET INTERNATIONAL (FRANCE) ET LEMOUNGO WORD SARL(CHINE)
Tél+237 75 69 70 32 /+23733111112
Compte skype : bella.oden.gervais.martial
http://saponification.afrikblog.com
http://climatechange.afrikblog.com
http://agriculture.afrikblog.com
http://www.facebook.com/martialgervais.odenbella
http://www.facebook.com/savonetdetergent 
http://www.facebook.com/gicbellomar
http://www.live.mboa.info/conferences/fr/kmerevent/actualite/9315,9ideas-2013-que-didees-innovantes-.html 
 
 
 
 

ange declair
Invité
ange declair

je suis un etudiant ivoirien qui s’interesse beaucoup à l’agriculture et je suis justement en phase experimentale en ce qui concerne le poivron donc vous pourrez me joindre par mail au angedeclaird@yahoo.fr ou sur ma page facebook ange declair dago

Kfa
Invité
Kfa

Bonjour ,
Je souhaiterais discuter avec vous pour une éventuelle collaboration .
Voici mon mail:don_bed@hotmail.com

Anonyme
Invité
Anonyme

Bonsoir
 
Je suis disposé a vous lire
Martial Gervais ODEN BELLA
Consultant – Formateur
Administrateur – Délégué  :
Représentation : SILVER MILLENIUM (BULGARIE),RICOCHET INTERNATIONAL (FRANCE) ET LEMOUNGO WORD SARL(CHINE)
Tél+237 75 69 70 32 /+23733111112
Compte skype : bella.oden.gervais.martial
http://saponification.afrikblog.com
http://climatechange.afrikblog.com
http://agriculture.afrikblog.com
http://www.facebook.com/martialgervais.odenbella
http://www.facebook.com/savonetdetergent (cliquer sur j’aime pour rejoindre notre communauté)
 
 
 
 
— En date de : Mar 30.4.13, Bed a écrit :
De: Bed
Objet: Nouveau commentaire de Bed [Jeunes et Agriculture en Afrique!]
À: groupebellomar@yahoo.fr
Date: Mardi 30 avril 2013, 18h26
#yiv1624272789 body {font:14px “Helvetica Neue”, “Helvetica”, Helvetica, Arial, sans-serif;}
#yiv1624272789 a {color:#2BA6CB;}
_filtered #yiv1624272789 {
margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}
#yiv1624272789 div .filtered99999 {width:100%!important;float:none!important;}
#yiv1624272789 table.yiv1624272789social div .filtered99999 {
width:auto!important;}
#yiv1624272789 table.yiv1624272789respfont {font-size:12px!important;}
#yiv1624272789

Bed
Invité
Bed

Bonjour ,
Je souhaiterais discuter avec vous pour une éventuelle collaboration .
Voici mon mail:don_bed@hotmail.com

franck
Invité
franck

je suis un entrepreneur ivoirien. j’encadre plusieurs planteurs e n de cela j’ai moi meme ma propre plantation de pili pili et de bec d’oiseau.