Education au changement climatique:POEME Titre : OZONE MON AMIE

Education au changement climatique:POEME Titre : OZONE MON AMIE

 

 

 

 

Qu’as tu fais aux
humains

Sans soucis du
lendemain

Pour mériter tant
d’inhumanité,

De discrimination,

Et
d’impartialité ?

OZONE,

De cet amas d’oxygène
qui te constitue,

Tu nous protèges des
radiations de la lumière vive du soleil.

Toi qui te sacrifie
pour notre survie,

Tu es l’image même de
l’humilité,

L’image même de la
bonté

Et de la lutte contre
l’égoïsme à travers ton exemple.

OH ! OZONE MON AMIE,

Persécutée de toute
part

Par des gaz à effet
de serre,

Blessée et meurtrie
dans ton âme,

Tu es involontairement à l’origine des
catastrophes les plus meurtrières du monde.

NOUS JEUNES DU MONDE,

Nous te protégerons,

Nous nous battrons
pour ta survie,

Nous nous battrons
contre cette élite inconsciente,

Contre tous ceux qui
vont à l’encontre de ta vie.

Pour qu’un jour tu
puisses continuer ta mission,

La seule,

Qui est celle de
protéger l’espèce humaine

Et non de la
détruire.

Par

 

BELLA ODEN GERVAIS
MARTIAL

 

Education au changement climatique:POEME Titre : OZONE MON AMIE

CHANGEMENT CLIMATIQUE :JEUNE D’AUJOURD’HUI PROTEGE TON AVENIR ET CELUI DU JEUNE DE DEMAIN

 

 

 

Jeune d’aujourd’hui ;

 

Si tu pouvais éviter de vaines problématiques,

 

A l’endroit de ton prochain.

 

Eviter de vaines polémiques,

 

Mettre fin à ta haine profonde à l’égard de certains groupes.

 

Si tu pouvais être pauvre, et fier de l’être,

 

De ton avoir, ne point en faire un pouvoir,

 

De tes désirs, ne point être avide

 

Jusqu’au jour où s’étiquettera en ton visage,

 

D’innombrables rides.

 

Si tu pouvais être riche et bannir l’injustice ;

 

De part ton ensemble,

 

Etre humble et pas orgueilleux ;

 

Etre généreux et  pas égoïste ;

 

Etre honnête et pas corrupteur ;

 

Etre déçu, frappé et sans mot dire ;

 

Adopter la voix de la tolérance

 

Qui est en fait la voix des sages.

 

Alors tu acquériras l’estime du monde.

 

Le paraître ne sera que virtuel ;

 

Toi et moi, comme dans un rituel,

 

Pourrions d’une voix uniforme,

 

Dire non à la violence.

 

Si toi et nous, peuples de la terre,

 

De part la volonté de Dieu,

 

Du jour au lendemain pouvions enterrer

 

La hache de guerre,

 

Marcher main dans la main,

 

Dans l’unité et la solidarité,

 

L’amour, le service et la fraternité,

 

A l’unisson, ressembler à cette colombe

 

Qui survole le firmament du monde

 

Quoi qu’immonde aux sons des tambours tropicaux antillais,

 

Des balafons et des tam-tams africains,

 

Et de la symphonie irrésistible de Mozart.

 

De ce fait, nous races de la terre,

 

Noirs, rouges, jaunes et blancs,

 

Pourrions dans un élan de solidarité,

 

Protéger notre avenir et celui du jeune de demain,

 

Chérir la couche d’ozone par laquelle nous avons la vie

 

Préserver la beauté et la splendeur de notre planète,

 

Contre cet adversaire qu’est :

 

Le changement climatique.

 

 

 

Par

 

 

 

Martial ODEN BELLA (GIC BELLOMAR Cameroun)

 

23/04/2008

 

 

 

By Martial ODEN BELLA (GIC BELLOMAR Cameroun) 23/04/2008

NB. Télécharger la version anglaise en cliquant sur le lien çi dessous:

YOUNG_PEOPLE_OF_TODAY_PROTECT_YOUR_FUTURE_AND_THAT_OF_THE_YOUNG_PERSON_OF_TOMORROW