Les jeunes se bousculent pour la collecte et vente des déchets plastiques

Ecrit par groupebellomar

Le mars 27, 2020

Projet générateur de revenus

Les jeunes  se bousculent pour la collecte et commercialisation des déchets plastiques

 De plus en plus de jeunes  se forment dans la collecte et commercialisation des déchets plastiques. A titre d’exemple,  ils étaient 476 à preendre part la seconde édition du MOOC initié par Bellomar Learning.

Après le succès de la 1ère édition,  la seconde édition du MOOC sur « la collecte et commercialisation des déchets plastiques » s’est tenu du 18 février au 31 mars 2019. Pour cette édition,  initiée par  Bellomar Learning, on peut dire que le bilan est satisfaisant. Il y a eu 476 participants repartis en 29 nationalités, contre 832 à la première édition qui était gratuite.

62% des participants satisfaits

A l’issue de cette session, 62% des participants satisfaits à la fin. Certains comptent même se lancer dans la collecte des déchets plastiques. «  Ce MOOC m’a permis de me familiariser avec les différents types de plastique, de connaitre l’impact des déchets plastiques sur l’écosystème, d’évaluer la rentabilité d’une activité de recyclage des déchets plastiques et de rencontrer de personnes de divers pays travaillant dans la problématique et plus particulièrement deux mon pays le Niger ». A déclaré Mahamadou Bachir Bouzou, Nigérien.

C’est le même satisfecit chez Saloum Conde,  de la Guinée Conakry : « Ce MOOC m’as permise de mieux appréhender la notion des déchets plastiques et les types de plastiques, et grâce au document, ceci me permettra de valoriser les déchets en granulés dans un futur proche. Elle m’as aussi permis de savoir les entreprises qui font dans ce domaine au Cameroun ».

L’engouement des Camerounais

Selon le rapport de cette édition, dont nous avons eu copie,  la majorité des participants inscrits au MOOC étaient des Camerounais. Soit 243 personnes représentant les 51% de l’effectif total. Ces Camerounais proviennent beaucoup plus des villes de Douala (112) et Yaoundé (75).

 De même, le Cameroun, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire et le Gabon sont les pays qui ont le plus de diplômes a l’issus du MOOC. Le Cameroun étant en tête avec 66 diplômes sur les 106, apprend-on.

 Ce cours visait à renforcer les capacités des apprenants dans le domaine de la collecte et de la commercialisation des déchets plastiques. Il était également question de les familiariser avec les concepts clés de la problématique des déchets plastiques en milieu urbain. Aussi,  initier les participants aux techniques d’identification des différents types de déchets plastiques en perspective du recyclage…

Christian Happi

 

Vous pourriez aussi aimer…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *