LES EFFETS OBSERVES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE AU CAMEROUN ET REPONSES LOCALES :

Ecrit par groupebellomar

Le mai 15, 2008

Même si le Cameroun ne contribue pas à l’émission des gaz à effet de serre, le changement climatique est perceptible, car on remarque de plus en plus une instabilité du climat (les météorologue n’arrivent plus a prévoir avec exactitude le temps qu’il ferra). Dans de nombreuses villes camerounaises ces dernières années la variation climatique a fait l’objet de nombreuses inondations au sein des villes tels que Douala et Yaoundé quoique les rapports indiquent que le Cameroun connaît une baisse considérable de la pluviométrie depuis une dizaine année. Bizarre  non ?

A l’ouest du Cameroun, on remarque l’assèchement de nombreux points d’eau, le problème d’accès à l’eau au sein de nombreuses régions de cette province devient de plus en plus invivable et aux Nord du pays, la sécheresse fait obstruction aux pâturages ce qui fait en sorte que le prix de la viande est sans cesse en élévation. Enfin on observe au Sud du pays une baisse de la productivité agricole.

Face à ces effets observés, le gouvernement Camerounais n’est pas rester indifférent et c’est ainsi :

         Qu’un observatoire du changement climatique est en cours de mise en œuvre

         La société civile anime de tout temps des débats sur la question aux profits des populations de base

         La relance en court de « l’opération sahel vert »

         La création au sein de l’assemblée nationale d’un groupe thématique de parlementaire et d’un réseau d’actions de parlementaire sur la question du changement climatique et de la gestion durable des forets

         La création de deux ministères spécialisés sur la question de protection de l’environnement (le ministère de l’environnement et de la protection de la nature et le ministère de la forêt de la faune)

         La mise en ouvre de la loi cadre sur l’environnement et le développement durable en charge de l’éducation des acteurs (étatique, grand groupes sociaux, ménage etc.)

         On remarque une forte médiatisation du phénomène pour une prise de conscience des populations

         Des politiques sont en cours d’élaboration

         Et des réflexions sont en cours sur les possibles mesures d’adaptations et d’atténuations du phénomène.

En dépit des efforts gouvernementaux on note une forte implication des organisations de jeunes et des organisations de la société civile dans des actions d’informations et d’éducation et de la population locale dans des actions de hausse de la production agricole.

Par

Martial Gervais ODEN BELLA , GIC BELLOMAR

ET

Mr CHEKEM PIERRE , ONG PARTHNERSHIP

Vous pourriez aussi aimer…

8 Commentaires

  1. CLEMENT

    Comment les paysans s’adaptent-ils face à ces changements
    C’est intéressant de noter et suivre les changements dans le micro climat local, mais il importe aussi d’analyser la réponse paysanne afin de voir si les stratégies locales sont-elles pertinentes ( forte) ou faible face à ce changement. Le renforcement de la résilience paysanne est la meilleure chose à faire. L’adaptation à base communautaire est un moyen de réduire le risque au changement climatique en milieu rural. Comment ça se passe chez-vous?

    Réponse
  2. Asics shoes

    Asics shoes are popular not merely for their perfect material, but also for their fashion and colorful styles.Onitsuka Tiger Shoes

    Réponse
  3. monster beats

    “IN THIS world nothing is certain but death and taxes, ” Benjamin Franklin famously proclaimed.

    Réponse
  4. Jordan Shoes

    One may fall in love with many people during the lifetime. When youfinally get your own happiness, you will understand the previ
    One may fall in love with many people during the lifetime. When youfinally get your own happiness, you will understand the previoussadness is kind of treasure, which makes you better to hold and cherishthe people you love.

    Réponse
  5. beats by dre

    Knowledge without practice makes but half an artist.

    Réponse
  6. kota

    comment aider mes freres au village
    je suis ressortissant d’un village du nord ouest du cameroun connu sur le nom d’oku.mon village est montagnard et c’est une source d’eau pour ceux qui en resident mais dernierement on a constaté que pendent la saison seche on n’aplu d’eau et nou devons parcourir des longues distance pour s’approvisioner en eau potable.ceux des bas colignes ne peuvent plus en supporter.
    merci d’avance pour votre conseil et aide.

    Réponse
  7. stephane

    comment vous rencontrer?
    salut moi c’est fouejio stephane etudiant au cameroun .
    c’est avec plaisir et beaucoup d’interet que j’ai lu votre article sur les changements climatiques au camroun je suis tre flatté par ce bref apperçu
    alors j’aimerais entrer en contact avec vous pourqu’on trvaille ensemble puis je fais mes etudes dans ce domaine.
    pour ce la je vous prie de me donner un contact ou des renseignments sur votre siege au cameroun
    merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *