Evènement: L’agriculture comme une solution solide pour éradiquer la faim

Evènement:  L’agriculture comme une solution solide pour éradiquer la faim

C’est l’objet  de l’événement qui se tient du 20 au 21 août 2018 au Rwanda. Il est question d’explorer les solutions offertes en matière d’entrepreneuriat des jeunes.

Du 20 au 21 août 2018, le ministère rwandais de l’Agriculture et des ressources animales, organise  à Kigali, un événement portant sur la jeunesse dans l’agriculture comme une solution solide pour éradiquer la faim. Plusieurs thèmes sont inscrits dans l’ordre du jour : « Jeunesse et entrepreneuriat » qui permettra aux experts de plancher sur les solutions offertes par les nouvelles opportunités en matière d’entrepreneuriat des jeunes, le long des chaînes de valeur agricole.

« Des solutions numériques pour surmonter les contraintes associées aux filières agricoles » est l’autre thème qui sera abordé lors des échanges. Il est question  de trouver des solutions technologiques qui appuient l’innovation et les technologies de production modernes dans le secteur agricole en lien avec les jeunes; les solutions favorisant la constitution de réseaux mis en place par les jeunes ou axés sur les jeunes.

  En partenariat avec l’Union africaine et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cette rencontre vise à favoriser les échanges entre les parties prenantes sur les connaissances et les meilleures pratiques au sujet des interfaces entre l’agriculture, l’emploi des jeunes, l’entreprenariat, les innovations dans le domaine des TIC, afin de prioriser les interventions pour aller de l’avant.

Selon les estimations, l’Afrique compterait 1,2 milliard d’habitants, dont plus de 60 % ont moins de 25 ans. Cependant,  dit la FAO, la création d’emplois est actuellement très limitée dans les zones rurales où habite la majorité de la population et il existe une incertitude croissante quant à la capacité du continent à exploiter cette ressource. Des dizaines de millions d’emplois devront être créés chaque année dans les régions rurales de l’Afrique pour tirer parti des dividendes de cette jeune population.

 CH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *