BIODIVERSITE : BIOPAMA II est lancée

Ecrit par groupebellomar

Le septembre 27, 2018

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) ont conjointement organiséce 26 septembre à l’hôtelAkwa Palace de Douala la cérémonie officielle de présentation et de lancement du programme pour la zone Afrique centrale.

60 millions d’Euros, c’est le montant  mobilisé par le 11ème Fonds Européen de Développement pour la seconde phase du programme pour la gestion des aires protégées et la biodiversité (BIOPAMA). L’enveloppeainsi octroyée servira à faire le suivi de la conservation tout en renseignant les systèmes d’informations par la fourniture de données fiable et actualisée. Il est aussi question, d’assurer une gestion durable des aires protégées par la mise en œuvre d’approches innovantes et structurées.

Avec des pressions anthropiques de plus en plus croissantes, auxquelles il faut ajouter  la recrudescence des exploitations forestières illégales, les aires protégées sont plus que jamais menacées.

Le Programme BIOPAMA entend travailler sur des leviers de durabilité  pour améliorer la conservation à long terme et l’utilisation durable des ressources naturelles dans les pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), mieux encore Il sera question de concilier la gestion durable des aires protégées et la vie des communautés avoisinantes.SelonM. Philippe Mayauxde la Commission européenne « nous devons être capable au terme du projet d’amener les communautés qui se nourrissent de viande de brousse à pouvoir le faire tout ne préservant ce réservoir alimentaire »

Les partenaires du programme se sont accordés sur la necessaire promotion de système d’information, le partage des données et le renforcement des capacités gage d’une action optimale dans la gestion des aires protégées.

Les trois jours de travaux articulés autour de discussions et d’échanges d’expériences, ont permis aux  les participants  d’orienter  les objectifs du programme BIOPAMA à travers un dialogue constructif, de définir des actions conjointes prioritaires pour les pays et la région.

S’appuyant sur les cinq premières années d’activités financées par le 10e Fonds européen de développement, la seconde phase du BIOPAMA offre des outils pour la gestion des données en faveur de la planification et de la prise de décision.

Blondel SILENOU

Vous pourriez aussi aimer…

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
bella martialHippolyte TEJIONA MELATEMI Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Hippolyte TEJIONA MELATEMI
Invité
TEJIONA MELATEMI HIPPOLYTE

Bonsoir, comment adhérer au programme ?
Merci…