Bénin : Parfaite Segoun Gbessinon veut redynamiser le marché de jus de fruits par le bio

par | Fév 19, 2021 | Success story | 0 commentaires

Marque BIO MES de jus de fruit produit au Benin

Cette entrepreneure âgée d’une cinquantaine d’année  produit en bouteilles de 33 cl une gamme très diversifiée de jus de fruits. Tels que l’ananas, la pastèque, le gingembre, le souchet, etc.

Au Bénin, plus de 50% de la population active est en situation de sous-emploi. Pour s’en sortir, certaines personnes n’hésitent pas à lancer leur propre business.  C’est le Parfaite Segoun Gbessinon, âgée de 52 ans, mariée et mère de famille.

Titulaire d’un certificat en production de jus de fruits, savonnerie et production de produits d’entretien délivré par Bellomar Learning, cette sage-femme de formation  est la promotrice de la marque Bio MES de l’entreprise éponyme : une gamme d’agroalimentaires et de cosmétiques.

 Sa structure est actuellement située dans la ville de Calavi. Ici, se trouve une unité de fabrication pouvant produire jusqu’à 500 bouteilles par jour. L’entreprise produit en bouteilles de 33 cl une gamme très diversifiée de jus de fruits tels que l’ananas, la pastèque, le gingembre, le souchet, etc. et de cocktails de fruits enrichis au moringa, au curcuma, etc.

 Les prix varient de 250 frs à 500 frs, apprend-on : « Nous la produisons également en bouteilles de 33 cl dont l’unité est commercialisée à 500 Frs CFA. Elle est livrée en unité ou en packs de 6, 12 ou 24 bouteilles. Le jus de datte Bio MES est disponible et peut être livré partout sur l’étendue du territoire national 24 heures après commande», Parfaite Segoun Gbessinon.

La particularité de sa marque

Selon cette femme d’affaires, la particularité de ses produits réside dans le fait que « nous explorons les vertus des fruits aux délices peu connues tels que la datte, dont le jus est d’ailleurs notre boisson la plus adulée auprès des consommateurs. »

L’idée de cette activité est née de deux motivations principales à savoir : promouvoir la santé en proposant des moyens pouvant permettre d’éviter la consommation des boissons chimiques, par la production de boissons à la fois saines, délicieuses, nourrissantes et thérapeutiques.

Aussi, favoriser la conservation sur le long terme des fruits, en les transformant de manière à protéger tout leur potentiel nutritif et thérapeutique, et diversifier leur mode de consommation.

Parfaite Segoun Gbessinon a commencé l’apprentissage de ce métier de manière très aléatoire en suivant une formation de quelques semaines, sur le tas. Mais ensuite, elle a découvert la formation proposée par l’initiative Bellomar Learning.

 Cette formation, témoigne-t-elle, nous a permis d’asseoir sur des bases solides et bien structurées toutes les notions dont nous avons besoin pour produire des jus de qualités et respectant strictement les règles d’hygiène et de contrôle qualité.

 Depuis la formation de Bellomar Learning, « nous avons connu une réduction très considérable du coût de non qualité en livrant sur le marché des produits sains et ne souffrant d’aucun défaut de fabrication », encense l’entrepreneure. 

C.H 

Joindre notre accadémie

Notre centre virtuelle offre divers services ou produits qui certainement apporteront un plus dans votre vie….

Il convient de faire une visite, questions d’en savoir plus et souscrire à au moins un afin d’en faire partir de l’aventure.

By groupebellomar

Des articles semblables

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *