Au Cameroun, la société anonyme se créée en 72h

Au Cameroun, la société anonyme se créée en 72h

Il suffit de s’y  rendre, la création d’entreprise se fait auprès des Centres de formalités de création d’entreprises avec les pièces à fournir.

 

Comment créer une Société anonyme (S.A.) au Cameroun ? Par où commencer ? Ce sont sans doute les questions  que nombre de Camerounais qui rêvent d’être chefs d’entreprises se posent. Les réponses sont toutes simples. Au Cameroun,  la procédure est simple et ne dépasse généralement pas 72h selon les délais règlementaires. Pour y parvenir, il suffit de se rendre la création d’entreprise se fait auprès des Centres de formalités de création d’entreprises (CFCE), lesquels  regroupent   en   un   seul   lieu   géographiques tous   les   services   administratifs  intervenant dans la création d’entreprises.

Là-bas, le promoteur doit fournir les pièces suivantes au guichet unique: actes de naissance et de mariage des associés si nécessaire ; plan de localisation de l’entreprise et formulaire unique de création d’entreprise. Mais si le dossier est incomplet ou s’il contient des documents non conformes, il est restitué soit au promoteur  soit au préposé du notaire afin de compléter les pièces manquantes ou qu’il soit mis en conformité en ce qui concerne  la qualité et le temps de validité des pièces.

Pour les personnes morales, il est exigé aux porteurs de projet une fiche de versement du capital social fournie par la banque ; bordereau de versement du capital social ; pièces d’identités de ou des associés et procuration en cas de besoin. Il est à préciser que « l’attestation notariée pour l’ouverture de compte, la libération du capital ainsi que l’élaboration des statuts se font dans le cadre d’une procédure unique qui ne devrait pas excéder 48heures. Ces même délais sont prescrits pour toute démarche légale en vigueur pour des formalités de nature similaire et visant au même objectif », fait remarquer CFCE.

 Une S.A. a l’avantage  de mobiliser plus facilement les capitaux en plus d’avoir des avantages fiscaux  en matière d’investissement. Une société anonyme est  et plus crédible auprès des organismes de financement. Pour mémoire, pour des entreprises de la catégorie A dont le chiffre d’affaire est inférieur à 2 500 000 FCFA, le taux d’imposition annuel est de 20 000 FCFA. Pour les entreprises de la catégorie B dont le chiffre d’affaire est compris entre 2, 5 millions et 5 millions FCFA, le taux d’imposition oscille entre 20 001 et 40 000 FCFA en fonction du type d’activité. Pour les entreprises de la catégorie C ayant un chiffre d’affaire compris entre 5 millions et 7, 5 millions de FCFA l’impôt oscille entre 40 001 et 50 000 FCFA. Enfin pour les entreprises de la catégorie D dont le chiffre d’affaire est compris entre 7, 5 millions et 10 millions de FCFA le montant de l’impôt se situe entre 50 001 et 100 000 FCFA. Pour plus d’informations aller à http://www.cfe-cameroun.cm

CH et Martial Oden Bella

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *